Virement bancaires : frais, délais, plafonds.. Tout ce qu’il faut savoir

Le virement bancaire permet de transférer des sommes directement de compte à compte, sans passer par un moyen de paiement tels que la carte bancaire ou le chèque. Le transfert d'argent entre particuliers s'est largement démocratisé ces dernières années, grâce à des applications, mais aussi par l'échange de RIB. Faire un virement, simple ou instantané, est devenu le moyen le plus simple d'envoyer ou de recevoir de l'argent en un clic. Peu importe si vous souhaitez transférer de l'argent entre vos différents comptes épargne, faire un cadeau à un proche ou rembourser une dette... Il vous suffit de vous connecter à votre compte bancaire sur votre téléphone, et le tour est joué. Afin de vous aider à y voir plus clair et à démêler le vrai du faux, vous pourrez découvrir dans ce dossier les montants maximum pouvant être transférés et les manières de modifier ces plafonds, les délais de versement ainsi que les différentes opérations que vous n'avez plus le droit d'effectuer

De nombreux Français cherchant à optimiser leur budget, vous pourrez découvrir quelle est la meilleure heure pour réaliser un virement bancaire ou à l’inverse les jours où vous ne devriez pas faire de virement. Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise, nos journalistes vous détaillent de manière générale toutes les informations à connaître avant de faire un virement bancaire. En effet, ces transferts d’argent étant de plus en plus régulièrement l’objet d’arnaques, nos journalistes vous informent en temps réel sur les nouvelles mesures de sécurité mises en œuvre pour lutter contre les fraudes.

Virement bancaire : comment l'annuler ?

Virement bancaire : comment l'annuler ?

Mauvais montant, erreur de destinataire... Lors d'un virement bancaire, une maladresse est vite arrivée. Que faire si cela vous arrive ? Est-il possible de l'annuler ? Découvrez...

Virement bancaire : comment transférer des fonds à l’étranger ?

D’après Wise, un intermédiaire spécialiste des transferts internationaux d’argent récemment introduit en Bourse, les Français déboursent annuellement environ 784 millions d’euros pour l’émission de virements bancaires à l’international (libellés en devise étrangère), au sein de pays n’appartenant pas à l’espace unique de paiement européen. Cette zone, nommée Sepa, est composée des 27 membres de l’Union européenne, puis du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Suisse. Alors que les Nations Unies ont fixé un objectif de 3% d’ici à 2030, le coût moyen d'un transfert d'argent, qui sert parfois à soutenir un enfant parti étudier à l’étranger ou à dépanner un proche en voyage, était en moyenne de 6% en 2021. La France ne le réduit d’ailleurs que de 0,23% par an depuis 2015. 

Comment réaliser un virement à l’étranger ?

En pratique, réaliser un virement bancaire à l’étranger à destination d’un pays situé dans la zone SEPA est très facile. En effet, les démarches sont exactement les mêmes que dans le cas d’un virement vers un compte localisé dans une banque française. Vous aurez simplement à vous rendre sur l’espace client de votre banque et à ajouter les coordonnées du bénéficiaire de votre virement bancaire avant d’effectuer le transfert de fonds. Attention, il est à noter que selon votre banque, l’ajout d’une bénéficiaire peut exiger une manipulation du conseiller, ou la réception d’un code secret. Afin de connaître la démarche à réaliser, veuillez prendre contact avec votre agence bancaire ou vérifiez l’information sur le site de la banque, dans votre espace client ou sur sa convention de compte. Bonne nouvelle, les virements bancaires réalisés en zone SEPA sont totalement gratuits, tant pour les bénéficiaires que pour ceux qui en sont à l’origine. 

Ce n’est pas le cas pour les virements à l’étranger réalisés hors zone SEPA qui impliquent des frais facturés par la banque d’émission et la banque d’encaissement. Il y a en effet plusieurs types de frais qui vous sont facturés :

  • Les frais d’émission qui peuvent différer selon les agences bancaires et selon que le virement est effectué en ligne ou en agence.
  • Les frais de réception, qui sont le plus souvent fixes
  • La commission de change. En pratique, elle correspond à la commission prise par la banque qui effectue la conversion d’euros en devises. 
  • Le taux de change, qui varie en fonction de la banque et du jour.

"Dossiers Dossiers Banque" : pour aller plus loin